Tags : Cinéma | Drame

blindPerdre ses repères, se replier sur soi.

Inrgid perd peu à peu la vue et vit recluse dans son appartement. Lorsque son mari part au travail, elle reste seule, toute la journée, avec ses souvenirs du monde qui l'entoure, ses idées noires. Elle écrit pour combler l'ennui, elle imagine que son mari reste dans l'appartement et l'observe, ou qu'il correspond par internet avec une autre femme.

Entre fantasme et réalité, le réalisateur Eskil Vogt joue avec nous jusqu'à nous faire perdre la tête. Blind nous emprisonne dans l'esprit tourmenté d'une personne aveugle qui, par la perte de ce sens, a peur du monde et reste dans la cage qu'elle s'est créée.

Une réflexion sur le handicap et l'enfermement.