lady birdComme un oiseau sur la branche

Avec Lady bird, l'actrice Greta Gerwig passe derrière la caméra pour narrer la chronique d'une adolescente dans l'Amérique post 11 septembre.

Christine, bientôt 18 ans, vit à Sacramento Californie mais se rêve Ladybird étudiante à New York.
Entourée d'une famille aimante, fusionnelle avec sa mère "débordante" de soins et de reproches, elle s'inscrit dans une troupe de théâtre amateur où elle se lie d’amitié avec une jeune en mal de famille, un garçon gay et un apprenti artiste.

La réalisatrice explore l’ambiguïté des personnages, les relations infra-familiales complexes, sans jamais s’appesantir. Elle surfe sur le fil de l'émotion entre rires et larmes avec distance et sincérité. On devine une part autobiographique même si le film traite également de l'universalité du passage à l'âge adulte.
Un comédie subtile, légère et rythmée, des dialogues brillants qui fusent, interprétés par une actrice pétillante. Les bonnes comédies sont rares, saluons celle-ci.