Tags : Cinéma | Drame

3 billboardsMildred s'en va en guerre

Après Bons baisers de Bruges le réalisateur Martin McDonagh, est de retour et signe avec 3 Billboards, un film original et  émouvant sur la vengeance et la culpabilité.Ebbing, Missouri

Sept mois après le crime odieux qui a coûté la mort de sa fille, Mildred Hayes n'a trouvé qu'un moyen pour faire relancer l'enquête, planter trois panneaux à l'entrée de la ville, pointant l'inertie de la police et de son chef charismatique William Willoughby.


Mildred l’accuse de passer plus de temps à harceler les noirs que d'essayer d'élucider cette affaire criminelle. C'est le début d'un affrontement sans merci, et d'une montée dans la violence, entre Mildred le shérif, et son adjoint Dixon, un boulet alcoolique et raciste. La télé locale s’empare de ce fait divers qui divise la population.
Empruntant les codes du western, le réalisateur jongle entre comédie noire et mélodrame. Ses personnages sont décrits dans toute leur complexité et leurs contradictions. Tour à tour stupides, impulsifs, agaçants, bouleversants mais toujours émouvants, ils ne sont jamais ce qu’ils semblent être au premier abord. Servi par un casting éblouissant, Frances McDormand, géniale dans son  rôle de femme obstinée et rongée par la culpabilité confère au film l'atmosphère des frères Coen, tout comme la musique signée Carter Burwell.