Tags : Cinéma | Drame

economie du coupleAnatomie d'une séparation

Avec l'économie du couple, son sixième long métrage, Joachim Lafosse dissèque au scalpel la séparation d'un couple.

Marie et Boris se sont aimés puis décident de se séparer. De cette union il reste deux petites filles, les jumelles Jade et Margaux, et un appartement. Ce dernier sera le bien sur lequel va se cristalliser toute leur colère, leur rancœur et leurs disputes : elle a apporté l'argent, il a fait les travaux.

Comment évaluer l'implication de chacun, comment tomber sur un accord pour la répartition financière ? Boris n'ayant pas les moyens de se reloger, il est obligé de cohabiter le temps de trouver un accord.

Dans un huis clos éprouvant ,le cinéaste filme de manière presque clinique la désintégration d'un couple, chacun défendant son territoire, ses heures de présence, surveillant même jusqu'aux étagères du frigidaire.
Comme les enfants, témoins involontaires de leurs rapports de force, nous assistons aux ballets des corps qui vont et viennent, qui se frôlent s'évitent ou s'affrontent dans cet univers réduit. Les deux acteurs, magistraux, servent à merveille des dialogues affutés comme des couperets. Impossible de prendre le parti de l'un ou de l'autre. Un film qui fait mal et qui fait mouche, et met nos émotions à fleur de peau.