jeannot
Il n’est jamais trop tard.

Écrasé par la douloureuse absence d’un être cher, Jeannot est le nouvel héros fatigué et bourru de Loïc Clément (Chaque jour Dracula, Les jours sucrés). Sa rencontre avec une veille dame au sourire radieux, lui redonne goût à la vie.
Un très joli album tout public, tendre, sensible et joliment dessiné par Carole Maurel où l'on parle autant de deuil que d’amour.

Ancien jardinier, Jeannot passe son temps à cultiver plantes et arbustes. Il est seul, vieux, perpétuellement irrité. Pour apaiser sa colère suite au drame qui a bouleversé sa vie, il a besoin de tout contrôler et de mettre de l’ordre dans son environnement. Á coups de sécateurs, il tente de dompte la nature et taille méthodiquement tout ce qui dépasse. Seule Josette, une charmante grand-mère au chien espiègle (les héros de Chaussette) parviendra à apprivoiser ce vieux grincheux et à le sortir de ses tourments destructeurs.

Loïc Clément crée un univers cocasse et empreint de poésie. À travers des métaphores, il rend palpables avec justesse la souffrance et l’amertume de Jeannot, vieux monsieur râleur mais qui n’en est pas moins touchant. L’espoir se glisse peu à peu et on espère que ses fantômes se taisent, qu’il retrouve une vie heureuse et apaisée. 

L’histoire est portée par le trait léger tout en mouvements et les planches d’une grande douceur aux couleurs chaleureuses de Carole Maurel. 

Une belle rencontre pleine de douceur, de tendresse, de tristesse et d’espoir.

Destiné à un public jeunesse, cet album est à mettre entre toutes les mains, parents comme enfants !

Voir une planche