Tags : BD

senso
Parenthèse enchantée.

Cinq ans après son fauve d'or Come Prima, Alfred signe une nouvelle pépite, Senso, où il imagine un tête à tête sentimental entre deux âmes esseulées.
On se laisse entraîner avec bonheur dans des scènes baignées d’onirisme, durant une nuit italienne magique, teintée de sensualité et de douceur. Un album inattendu, cocasse, plein de charme.

Digne d’une comédie à l’italienne, l’album joue sans cesse sur le comique de situation. On suit cet anti-héros du quotidien, désoeuvré et attachant, durant toute une nuit, une nuit pleine de rencontres, de saynètes drôles, intrigantes, et de remises en question. Une ambiance particulière parcourt l’histoire. On plonge hors du temps, dans un magnifique parc labyrinthique où l’on aimerait s’y perdre, voir, écouter, prendre le temps, respirer la nuit, tant l’album invite à la contemplation et à la mélancolie.

Les planches sont extrêmement sensitives et foisonnantes. Le dessin prend souvent toute la place pour nous plonger dans ses magnifiques et envoûtants décors.

Une belle BD, romantique à souhait.

Voir une planche