souvenirs d emanonLa mémoire du monde.

Lors d’un long trajet de nuit à bord d’un ferry, une mystérieuse jeune femme révèle à un jeune étudiant son incroyable secret et lui laisse une empreinte inoubliable.
Porté par le dessin délicat de Kenji Tsuruta, Souvenirs d’Emanon, adapté du premier tome d'une saga de science-fiction signée Shinji Kajio, est une histoire pleine de mystères, envoûtante et poétique.

En 1967, un étudiant retourne chez lui après un voyage d’errance à travers le Japon. Il était parti sur un coup de tête, après une énième déception sentimentale. Sur le bateau qui le ramène chez lui, il fait la connaissance d'une jolie fille fascinante. Prénommée Emanon, l'anagramme de no name, sans nom, elle lui raconte une bien étrange histoire. À chaque fois que quelqu'un de sa famille donne naissance à un descendant, sa mémoire est entièrement transférée à celui-ci. Le dernier descendant, elle en l’occurrence, détient ainsi toute l’histoire de l’humanité. Cette nuit en compagnie d’Emanon va bouleverser à jamais la vision du monde de notre héros…

Entre fantastique et romance, on se laisse porter par ce récit intriguant baignant dans une atmosphère légère, romantique et mélancolique. Comme le héros, le lecteur tombe sous le charme de cette belle inconnue et du mystère qui l’entoure, se demandant dans un premier temps si ce qu’elle dit est réel ou non.

Dans cet album plus grand qu'un manga classique Tsuruta laisse beaucoup de place aux illustrations et aux pages contemplatives d’où s’échappe une ambiance un peu surréaliste, comme dans un rêve. Le trait est d’une grande finesse, les personnages sont très expressifs et les décors détaillés particulièrement réussis.

Voir une planche :