Tags : BD | Historique

enfant maudit

Arno Monin et Laurent Galandon nous plongent avec L'enfant maudit, à la fin de la seconde guerre mondiale et en mai 68 et nous embarquent dans une histoire d'abandon, d'adoption et de secret de famille très prenante.

Gabriel est un jeune ouvrier d’usine dans le Paris de mai 68, embarqué un peu malgré lui par son amie d’enfance, dans les manifestations. Puis poussé par un ami, il part à la recherche de ses origines, il a été adopté en 1945, et de ses vrais parents. En fouillant son passé, Gabriel va fouiller des épisodes obscurs de cette période. Le récit alterne ainsi le présent et le passé.

Cette quête initiatique et romantique, dans une période où l’histoire est en plein bouleversement, se révèle passionnante. Le récit est dense, haletant et il est bien difficile de s’en détacher.

Il est merveilleusement mis en valeur par la finesse du dessin de Monin qui a un véritable talent pour traduire les sentiments et la profondeur des personnages par leurs regards.

Voir une planche