Tags : Policier | Roman
il reste la poussiereUne steppe infinie, balayée par des vents glacés. Noir, c'est noir...

Il reste la poussière le nouveau roman de Sandrine Colette nous entraîne au cœur des vastes plaines de la Patagonie dans un huis-clos oppressant.

L'auteur met en scène une famille qui vit dans une estancia de Patagonie, d'un maigre élevage de moutons et de bœufs. La mère mène ses quatre garçons d'une main inflexible. Le climat familial est oppressant, chargé de haine de violence, de cruauté. Quel est l'avenir de chaque personnage et surtout de Rafaël le seul sensible aux bêtes et aux gens ?

C'est l'époque où les petits élevages sont remplacés par d'immenses domaines. Plusieurs évènements vont se produire. Chaque fois l'auteur, astucieuse, les raconte de différents points de vue qui révèlent la psychologie des personnages. Toujours un sentiment de malaise. Et la pression monte jusqu'au tableau final qui frôle l'épouvante.

Une belle écriture et de belles descriptions d'une nature sauvage et austère.

Sandrine Collette, grande gagnante du Prix Landerneau Polar

Aimé aussi par Sylvie, MDDS, Mireille, MDDS, Roselyne, Prailles ("Une histoire sombre, où l'on cherche à découvrir une issue "heureuse"... Est-ce possible ?), Marie-Claire, Parthenay : Sandrine Collette nous offre un récit des grands espaces, où l’âpreté des paysages le dispute à la rudesse des personnages, servi par une écriture forte, travaillée, en phase avec la violence de ce roman noir, sauvage et malgré tout solaire !