Tags : Roman

la soustraction des possiblesDans la soustraction des possibles de Joseph Incardona, la morale est reléguée au second plan, tous les coups sont permis, personne ne sera épargné !

À Genève,en 1989, Svetlana, une jeune financière prometteuse, rencontre Aldo, un prof de tennis vaguement gigolo. Ils s’aiment mais veulent plus. Plus d’argent, plus de pouvoir, plus de reconnaissance. Leur chance, ce pourrait être ces fortunes en transit. Ils pensent qu’il suffit d’être assez malin pour se servir. Mais en amour comme en argent, il y a toujours plus avide et plus féroce que soi.

De la Suisse au Mexique, en passant par la Corse, Joseph Incardona brosse une fresque ambitieuse, à la mécanique aussi brillante que implacable. Le style est riche, l'écriture recherchée, les personnages fouillés. Vaste comédie humaine tout à la fois roman noir et grand roman d'amour. Allez y ! C'est bon.

 Avis de Caroline, Thouars : Fin des années 80, la toute nouvelle puissance de l'argent. Aldo et Svetlana, de milieux modestes, s'aiment et veulent croquer dans les dollars. Ápleine vie ou à pleine mort ? Un récit haletant sous forme de polar, une écriture caustique, fluide et affutée. Á lire absolument, pour tous les lecteurs qui veulent de l'action et des personnages hauts en couleurs !