Tags : Roman

pleureusesL'amour ne rime pas avec toujours.

Dans son premier roman Les Pleureuses, Katie Kitamura raconte l’errance d’une femme en Grèce après la disparition de son mari.
Un beau roman introspectif sur la séparation et la perte.

La narratrice est en train de se séparer de son mari volage. Elle-même a un nouvel amant. Tout le monde ignore cette imminente séparation, car son mari lui a fait promettre de ne rien dire un certain temps. Il est parti en Grèce écrire un livre sur les pleureuses. La mère de son mari, inquiète de ne pas arriver à le joindre, ordonne à sa belle fille d'aller le rejoindre. Elle n’ose refuser. Elle ne le retrouve pas et durant son attente, elle réfléchit à leur histoire qui semble finie. Elle n’éprouve ni regret ni colère. Un événement va faire tout basculer...

La narratrice, dont on ignore le nom, décortique son histoire intime pour livrer des vérités générales sur l'amour, le désamour, sur ce qui nous lie et nous délie.