Tags : Policier | Roman | Suède

lovestamSans papiers, mais pas sans talents !

Ça ne coute rien de demander est la seconde enquête de Kouplan, détective iranien sans papiers, imaginé par la romancière Sara Lövestam, devenue, grâce à ce héros hors des sentiers battus, une véritable sensation littéraire en Suède.

A Stockholm, Kouplan, détective sans-papiers et sans argent, en est réduit à collecter des cannettes vides pour les revendre contre quelques pièces.
En fouillant dans les poubelles d'un quartier huppé, il surprend la conversation de Jenny Svärd, ambitieuse conseillère municipale : Jenny vient de se faire escroquer par son amante, disparue dans la nature avec deux cent mille couronnes. Puisque ça ne coûte rien de demander, Kouplan lui propose ses services d'’enquêteur…...

Sara Lövestam qui s'essaie pour la première fois au polar, a toujours aimé s'intéresser aux marginaux et aux laissés pour compte de la société scandinave. Le héros des enquêtes de l'auteur est l’antithèse du stéréotype du détective privé, alcoolique et solitaire. Ce personnage improbable et attachant,qui s’improvise détective privé malgré sa situation de vie compliquée, est pour beaucoup dans la réussite de ce roman des apparences. L'ambiguïté nourrit les trajectoires personnelles des personnages et fait l'originalité de cette trame policière qui dévoile une escroquerie à plusieurs dimensions.

Un polar passionnant autant que perturbant...