Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Mots à la bouche

Le comité de lecture, créé à l’initiative de la Médiathèque Départementale des Deux-Sèvres.
Il est aujourd'hui composé de lecteurs-bibliothécaires mais aussi de personnes venant d’horizons divers. Au cours de l'année, les lecteurs se réunissent en journée ou le soir pour présenter leurs découvertes littéraires.
En fin d'année, tous se retrouvent à la MDDS, pour une présentation d’une cinquantaine de titres retenus.
Tout savoir sur les Mots à la bouche

Tags : Roman

jeu blancEspoir et rédemption.

Saul, Indien Ojibwé, remonte le cours du temps depuis sa terrible enfance dans les années 60 au Canada, pour essayer de vivre en paix avec lui-même.
Après son superbe roman Les étoiles s'éteignent à l'aube, Richard Wagamese s'inspire de son histoire personnelle pour montrer l'impuissance des amérindiens à trouver leur place face à l'hégémonie des blancs et au racisme…Tout de rage et d'émotions contenues, Jeu blanc est un récit intensément bouleversant et douloureux.

Après avoir vécu des jours heureux avec sa grand-mère qui lui enseigne la survie dans les vastes étendues canadiennes, les légendes et les traditions ojibwés, Saul Indian Horse est enlevé à 8 ans pour être enfermé dans un pensionnat catholique dont la mission est d'intégrer les amérindiens dans le monde des blancs. Là c'est l'enfer. La cruauté rivalise avec l’humiliation pour gommer toute trace de leur culture : langue, croyances, prénoms… C'est sa passion pour le Hockey sur glace qui va lui permettre d'échapper à l'internat, de se trouver une famille, mais aussi d'affronter le racisme, l’injustice, la violence. Car le hockey, le jeu blanc, est d'abord le jeu des Blancs...

En revenant sur son passé, Saul va comprendre son histoire, celle de son peuple et affronter la dure vérité qu’il a tenté de noyer dans l’alcool. Indien Ojibwé aujourd'hui décédé, Richard Wagamese, dont seuls deux romans sont actuellement traduits en français, compose un roman aussi envoûtant que pénétrant. Un récit rude, poignant et inoubliable, un personnage profondément humain, une écriture très évocatrice qui va à l'essentiel, une nature grandiose omniprésente, en somme, une pure merveille.

Aimé aussi par Amandine, Thouars : Un personnage très attachant et un racisme si violent envers ces enfants indiens font que ce texte ne peut laisser indifférent. D’autant plus que l’auteur a puisé dans sa propre histoire pour l’écrire. Un roman dur, violent et âpre qui reste ouvert sur un espoir de reconstruction. Très touchant.


logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60