rosaliaLa rencontre de la boite à rythme avec les " palmas " du flamenco.
La jeune chanteuse catalane Rosalía, à seulement 25 ans, a réussi en chantant en espagnol et en fusionnant le flamenco avec d’autres genres musicaux à conquérir un public international , avec son second album El Mal querer….

Comment est-elle devenue la reine d’un nouveau style, au delà de la simple "fusion" ?. Aux bases du flamenco que Rosalía maîtrise parfaitement, viennent s’intégrer de l'électro, du hip-hop, un orchestre à cordes ; des voix passées à l’auto-tune ; des sons de motos, de sirènes, de freins ...
ce cocktail musical c'est El mal querer , l'album futuriste de Rosalía et de son producteur Pablo Díaz-Reixa, connu pour son travail sur l’album Biophilia de Björk .
El Mal querer , c' est aussi un album conceptuel, féministe, inspiré d’un roman occitan du XIV siècle appelé « Flamenca », qui raconte l’histoire de la libération d'une femme d’un « mauvais amour ». Dans une période marquée par le mouvement #Metoo, Rosalía, chanteuse, compositrice et productrice témoigne en musique de sa liberté et de son engagement. Et que vive son flow et son duende !