leave no traceDans la forêt

Inspiré du roman My Abandonment de Peter Rock, le troisième long métrage de Debra Granic Leave no trace met en scène une jeune fille à l'aube de son passage à l'âge adulte.

Will vit clandestinement dans une forêt près de Portland avec sa fille Tom. Ancien combattant il a trouvé la quiétude au plus près de la nature et enseigne à sa fille Tom, les rudiments de la vie, s'abriter, se nourrir, se cacher, et surtout ne pas laisser de trace.

Les contacts avec l'extérieur sont réduits au minimum juste le temps pour Will de récupérer sa pension et ses psychotropes pour les revendre. Cette relation tendre et fusionnelle est remise en question lorsque les rangers découvrent leur cachette. Relogés par les services sociaux, Tom commence à tisser des relations, tandis que Will peine à réintégrer un mode de vie sédentaire.

Ce film tout en sobriété et en retenue, touche en plein cœur. Les dialogues sont vifs, et percutants et les silences éloquents. D'un simple claquement de langue, tout est dit. La cinéaste, sans manichéisme ni jugements, filme chaque personnage avec attention. Ici point de flash-back ni de ressorts mélodramatiques. Debra Granic s'intéresse au quotidien fragile de ces deux êtres, à leurs belles rencontres et place la nature au centre même de son film comme une personne à part entière. Un film initiatique avec une jeune actrice formidable Thomasin McKenzie .

Une pépite !!!