truman4 jours à Madrid


Cesc Gay signe avec Truman une belle chronique sur la mort et l'amitié de deux hommes dans un Madrid nostalgique.

Julian joue tous les soirs Les liaisons dangereuses dans un théâtre madrilène, sans doute plus pour très longtemps car il se sait malade et ses jours sont comptés. Refusant un ultime traitement, sa seule préoccupation est de trouver la personne adéquate pour prendre en charge son chien Truman après sa mort.


Quand Daniel, un vieil ami exilé au Canada, fait le voyage pour dire au revoir à Julian c'est l'occasion pour ces deux compères de s'occuper des formalités et de partager pendant quatre jours des moments drôles, émouvants et éprouvants. Julian va tester des familles adoptives pour Truman, faire le bilan de sa vie, renouer avec son fils et lui dire adieu.

De situations cocasses en situations tragiques, les deux acteurs l'un tout en retenue, l'autre aussi cabot que son chien (formidable Ricardo Darin) parviennent à nous faire passer du rire aux larmes.

Un film pudique et touchant.