Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

L'hollywood noir de James Ellroy

6 thèmes | 20 oeuvres
Pour James Ellroy, l’histoire de l’Amérique se confond avec celle du crime. Et Hollywood en est son plus odorant marigot. Au travers d’une novella violente et secouée, "Extorsion", qui met en scène un triste héros de la presse à scandale (Fred Otash) durant les années 50-60, l’auteur du Black Dahlia signe ici un texte aussi halluciné qu’hallucinant sur le voyeurisme et ses démons dans la Cité des Anges.

Californie 50’s

Pour James Ellroy, le Los Angeles des années 50 est avant tout la cité du crime, un concentré de ce que l’Amérique produit de plus pourri. Pour d’autres, la Cité des Anges version fifties ressemble plus à une pittoresque ville provinciale ou à une mégapole nocturne sur laquelle flotte un parfum white jazz plutôt cool. Question de point de vue.

Ma part d’ombre

Durant les années 90, James Ellroy franchit un nouveau pas dans la recherche d’une littérature noire jouant entre réalité et fiction, en embauchant un flic à la retraite de la LAPD, Bill Stoner, pour enquêter sur l’assassinat de sa propre mère, le 22 juin 1958, à Los Angeles. Déstabilisant.

The Proper Time

Le film, "The Proper Time", une aimable comédie sentimentale de Tom Laughlin, n’a pas bouleversé l’histoire du 7e Art. Mais la B.O, élégant cocktail rebondissant sur les percussions délicieusement mélodiques d’un jazzman à l’époque (1959) au sommet de sa gloire et de son art, est un modèle de jazz West Coast.

Los Angeles Nostalgie

Le Los Angeles des années 50 par un musicien qui, comme tous les grands guitaristes, possède plus d’une corde… à son arc. Une touchante collection de portraits drôles et tendres, de situations tordues, « borderline » (pour reprendre le titre d’un de ses albums), dans une ville blanche-noire-chicano qui paraît aujourd’hui bien old-skool.

Ciné Hollywood

Divas crucifiées par une presse à scandale sans limites, acteurs broyés par des contrats inavouables, starlettes tombées dans l’oubli : l’industrie du rêve est une des plus cruelles du monde. Silence, on tourne !

Marilyn Monroe : enquête sur un assassinat

Fred Otash se vantait de détenir les écoutes des ébats de Marilyn avec Kennedy... Une chose est sûre : aucune star de l’époque n’a sans doute autant subi jusqu’à sa mort, le 5 août 1962, les assauts de la presse à scandale. Cette enquête très documentée, bien que décriée lors de sa sortie en 1998, donne une idée de l’ambiance...

  Livre doc
Marilyn Monroe
Auteur: Wolfe, Don
Edition: Albin Michel

La fille derrière le rideau de douche

Enquête sur le destin d’une jeune stripteaseuse, Marli Renfro, doublure de Janet Leigh dans la fameuse scène de la douche de "Psychose", par l’auteur de "Zodiac" – adapté à l’écran par David Fincher – qui permit, en 2008, de relancer la traque d’un des plus célèbres tueurs en série de la Californie. Un thriller où tout est vrai, dédié à... James Ellroy !

Le grand couteau

Film atypique aux allures d’irrespirable huis clos, mettant en scène un Jack Palance à contre-emploi (notre musclé au nez cassé incarne un acteur fragile, instable, aux antipodes de ses rôles de dur à cuire), « "Le grand couteau" » s’impose comme une des charges les plus sévères contre un Hollywood des années 50, assoiffé d’argent et de pouvoir.

Mon chien stupide

Un écrivain quinquagénaire, en pleine crise, court après les propositions de scénarios minables pour des séries télé (toutes aussi pathétiques), à la recherche de miteux cachets, afin de nourrir femme et enfants. Hollywood côté Pôle Emploi par un écrivain rageur et lucide, influence majeure des écrivains de la « beat generation » ou de Charles Bukowski.

Freaks sur Sunset Boulevard

Demandez aux reporters des tabloïds people de la ville : du côté d’Hollywood, comme dans tous les quartiers chics de Los Angeles, la ligne est parfois très fine entre les crooners et les gangsters, entre les stars et les criminels de droit commun, entre la gloire et la folie.

Live & Cool

C’est lors d’une soirée très arrosée sur le tournage de "L’inconnu de Las Vegas" (Ocean’s Eleven) de Lewis Milestone tourné en 1960, que Frank Sinatra, Sammy Davis Jr et Dean Martin trouvèrent ce surnom de « Rat Pack ». Une riche idée, pour trois grands artistes qui ne s’embarrassaient pas de scrupules...

Hollywood Babylone

La face cachée d’Hollywood par un cinéaste underground (et écrivain !) né au cœur des studios californiens. Enfant, Kenneth Anger fut acteur avant de devenir réalisateur. Une galerie de portraits (de Chaplin à Jayne Mansfield) dégoulinants de trahisons, de scandales et de violences. « Welcome in the pleasure dome » comme dirait Frankie, sur le chemin d’Hollywood !

Phil Spector, le mur du son

L’édifiante histoire de l’un des plus grands génies de la musique, producteur d’une palette de chefs-d’œuvre durant trois décennies (Ronettes, Beatles, Sonny and Cher, Ike et Tina Turner, Ramones), et givré total, reclus dans son manoir d’Alhambra (The Pyrenees Castle), avant de plomber, en 2002, une infortunée starlette. Un conte californien. Une histoire portée à l’écran avec Al Pacino dans le rôle de Spector.

L.A. Noir

Depuis Dashiell Hammett et Raymond Chandler, Los Angeles – avec sa grande rivale New York – est une des grandes capitales du roman noir. Ross Macdonald, Sue Grafton, Michael Connelly, Joseph Wambaugh, Robert Crais, Jonathan Kellerman, entre autres, ont célébré le crime, de Laurel Canyon à Bel Air. Echantillon...

L.A. Requiem

Un des meilleurs polars d’un auteur de thrillers qui fut un temps scénariste de plusieurs séries californiennes (« "La loi de Los Angeles" », « "Miami Vice" »). Pour le tableau particulièrement crépusculaire de la Cité des Anges, vu à travers la déchirante enquête d’un privé et de son associé.

Ma part d’ombre

Durant les années 90, James Ellroy franchit un nouveau pas dans la recherche d’une littérature noire jouant entre réalité et fiction, en embauchant un flic à la retraite de la LAPD, Bill Stoner, pour enquêter sur l’assassinat de sa propre mère, le 22 juin 1958, à Los Angeles. Déstabilisant.

La glace noire

Plongée dans le cœur du L.A. criminel (ici les bas-fonds de la drogue sur fond de motels pourris) en compagnie de l’un de ses meilleurs guides : le très soupe au lait inspecteur Harry Bosch, héros fétiche d’un Michael Connelly surdoué. A (re)découvrir.

Réalité et fiction

Que ça soit à partir de données historiques ("American Tabloïd", "Underworld USA") ou d’évènements plus intimes ("Le dahlia noir", "Ma part d’ombre", "La malédiction Hilliker"), James Ellroy a toujours plus ou moins mixé réalité, infos people et fiction. Dans ce mélange des genres, il n’est ni le seul, ni le premier.

Extorsion

Vraie/fausse confession (dans un douloureux purgatoire) de Fred Otash, flic véreux, détective privé corrompu, maquereau, maître chanteur, déjà entrevu dans "American Death Trip" et "Underworld USA" : avec cette novella au rythme lancinant, James Ellroy évoque l’Amérique du crime et le marigot californien, via la presse à scandale d’une époque où le voyeurisme ne passait pas encore par Internet.

La fille derrière le rideau de douche

Enquête sur le destin d’une jeune stripteaseuse, Marli Renfro, doublure de Janet Leigh dans la fameuse scène de la douche de "Psychose", par l’auteur de "Zodiac" – adapté à l’écran par David Fincher – qui permit, en 2008, de relancer la traque d’un des plus célèbres tueurs en série de la Californie. Un thriller où tout est vrai, dédié à... James Ellroy !

Ma part d’ombre

Durant les années 90, James Ellroy franchit un nouveau pas dans la recherche d’une littérature noire jouant entre réalité et fiction, en embauchant un flic à la retraite de la LAPD, Bill Stoner, pour enquêter sur l’assassinat de sa propre mère, le 22 juin 1958, à Los Angeles. Déstabilisant.

La Divine Comédie

C’est une des premières merveilles de la poésie italienne. Un des piliers de la littérature mondiale. C’est aussi un des premiers grands textes « people » de l’Histoire, où l’on rencontre beaucoup de connaissances du maître, riches, célèbres ou puissants à l’aube du XIVe siècle. Commencez par Le purgatoire, vous croiserez peut-être Fred Otash !

Un certain Fred Otash

Colporteur et revendeur de ragots les plus crapoteux pour le magazine à scandale "Confidential", Fred Otash piégea, avec des moyens les plus minables, des dizaines de stars d’Hollywood, dont Marilyn Monroe, Rock Hudson ou Lana Turner. Charmant personnage, non ?

Extorsion

Vraie/fausse confession (dans un douloureux purgatoire) de Fred Otash, flic véreux, détective privé corrompu, maquereau, maître chanteur, déjà entrevu dans "American Death Trip" et "Underworld USA" : avec cette novella au rythme lancinant, James Ellroy évoque l’Amérique du crime et le marigot californien, via la presse à scandale d’une époque où le voyeurisme ne passait pas encore par Internet.

Marilyn Monroe : enquête sur un assassinat

Fred Otash se vantait de détenir les écoutes des ébats de Marilyn avec Kennedy... Une chose est sûre : aucune star de l’époque n’a sans doute autant subi jusqu’à sa mort, le 5 août 1962, les assauts de la presse à scandale. Cette enquête très documentée, bien que décriée lors de sa sortie en 1998, donne une idée de l’ambiance...

  Livre doc
Marilyn Monroe
Auteur: Wolfe, Don
Edition: Albin Michel

Chinatown

Un polar complexe et filandreux dans le Los Angeles des années trente. De l’aveu même de Roman Polanski, le réalisateur s’est largement inspiré du personnage de Fred Otash pour composer celui du privé Jake Gittes, incarné par un Jack Nicholson tout à son affaire en détective véreux au museau douloureux.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60