Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Enfin les vacances !

5 thèmes | 15 oeuvres
Tous les ans, c’est la même histoire. On passe onze mois à se dire : « "Ce bouquin, je le garde pour les vacances" », que ce film on le regardera en vidéo ou en VOD sur l’ordi, que... Mais, au dernier moment, on ne sait plus. Les mieux organisés d’entre nous font des listes, mettent des alarmes, se branchent sur des fils RSS. Mais les autres ? Petite trousse de secours sous la forme de onze propositions subjectives (forcement subjectives !) avant de boucler les valises. Au fait, vous avez pensé aux plantes ?

Ceux qui créent l'événement

Prix prestigieux pour Modiano, polémique autour du roman de Houellebecq, forme exceptionnelle pour le film de Sebastian Schipper, certaines œuvres sont parfois dépassées par les raisons qui les portent à notre attention et nous font presque oublier l’essentiel : l’œuvre pour ce qu’elle est. Parfois l’effet est vertueux (plus un seul roman de Modiano pendant plusieurs semaines dans les librairies), parfois moins (Houellebecq est-il raciste ?). Dans le meilleur des cas, ce battage éveille la curiosité. Des œuvres à (re)découvrir maintenant que la tension qui les a entouré à leur sortie est retombée.

Soumission

Nul n’est prophète en son pays, paraît-il. En France, Michel Houellebecq – traduit dans le monde entier et considéré comme l'un des écrivains les plus importants de sa génération – est sans cesse l’objet de polémiques très virulentes et qui dépassent de beaucoup le simple cadre de la critique littéraire. On aurait pu croire qu’avec "La Carte et le Territoire" (Prix Goncourt 2010), les choses se calmeraient. "Soumission", son dernier roman dans lequel il décrit une France où un islam politique arrive au pouvoir, a remis le feu aux poudres.

  Livre Fiction
Soumission
Auteur: Houellebecq, Michel (1956-....)
Edition: Flammarion
Collection: Littérature française

Romans

Dans son discours de réception du Prix Nobel de littérature en novembre 2014, Modiano explique qu’il s’est mis à écrire parce qu’il appartient à : « "une génération où on ne laissait pas parler les enfants" ». Il parle aussi de Paris, ce Paris de l’Occupation comme du creuset originel de son œuvre : « "Sans lui je ne serais jamais né. Ce Paris-là n'a cessé de me hanter et sa lumière voilée baigne parfois mes livres." » Mais, peut-être que plus encore que les conséquences de la guerre, c’est le vide, l’absence, le mystère qui enveloppe ses personnages qui sont au cœur de l’œuvre de Modiano et qui la rendent universelle.

Victoria

A Berlin, une jeune Espagnole rencontre quatre garçons dans un club qui l’invitent à les suivre sans rien lui dire de plus. Il est alors 5h41. L’histoire se termine un peu plus de deux heures plus tard à 7h55. Entre-temps, "Victoria" (Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique au Festival de Berlin en février dernier) nous entraîne dans une histoire de braquage et une plongée en temps réel (le film est tourné en un seul plan-séquence) dans un Berlin nocturne dont on sort hors d’haleine. Heureusement, dehors il fait soleil.

Comprendre

« Vacances » ne rime pas nécessairement avec encéphalogramme plat. La prise de distance avec l’actualité a des vertus qui permettent de reprendre le contrôle de notre capacité à réfléchir loin des petites phrases et des formules assassines. Se repencher sur l’histoire de l’Europe et ceux qui l’ont faite, repenser les conséquences de nos politiques industrielles sur notre environnement ou plonger dans l’histoire d’une industrie qui a bouleversé la moindre de nos habitudes ne peut pas être considéré comme une perte de temps. Et surtout, c’est plus fun qu’une grille de sudoku.

Tout peut changer

Née dans une famille de militants marxistes (son père fut licencié par les studios Disney pour y avoir organisé une grève), Naomi Klein ("No Logo", "La Stratégie du choc"), dans ses ouvrages, ses conférences ou encore dans ses articles pour la presse, dénonce régulièrement les conséquences de la mondialisation et les dérives de l’hyper capitalisme. Dans Tout peut changer, elle met cette fois l’accent sur les conséquences dramatiques de nos politiques industrielles sur le climat (réchauffement climatique, déforestation). Un ouvrage à lire avant la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 15 décembre.

  Livre doc
Tout peut changer
Auteur: Klein, Naomi (1970-....)
Edition: Actes Sud
Collection: Questions de société

Voyage d’un Européen à travers le XX siècle

Au tournant du siècle dernier, Geert Mak est parti pour un voyage d’un an sur les routes d’Europe à la rencontre des témoins des grands événements qui l’ont façonnée. Parfait dosage d’enquête journalistique, de réflexion historique et de littérature, cette traversée commence à l’Exposition Universelle de Paris en 1900 pour finir à Rotterdam, en 1999, par ces mots : « "La diversité de l’Europe est sa grande force. En tant que processus de paix, elle a représenté un succès éclatant. (…) Mais le projet européen est condamné à l’échec s’il ne fait pas émerger à court terme (…) un espace culturel, politique et surtout démocratique commun. Dites-le-vous bien : l’Europe n’aura pas de seconde chance." »

Halt & Catch Fire

Les séries ont ça de fantastique, qu’en développant histoires et personnages dans le temps, et pour autant que le talent des scénaristes soit au rendez-vous, elles nous plongent dans des univers loin de nos centres d’intérêt habituels. "Halt & Catch Fire", c’est une plongée dans le monde des premiers développeurs informatiques à l’époque où Steve Jobs et Bill Gates étaient voisins de garage. Rêves de grandeur, ego démesurés, mémoire cache, processeurs souffreteux... et la révolution Internet qui pointe son nez. Au fait, vous avez du réseau ?

Faîtes-vous des amis

A défaut de partager un coin de plage avec les personnalités qu’ont croisées Dennis Hopper et Anjelica Huston, il vous reste à plonger dans leur vie et les suivre comme si vous aviez vécu toutes ces rencontres perchés sur leur épaule. Après ça, nonchalamment accoudé au bar, vous pourrez raconter ces histoires comme si vous en aviez été un témoin privilégié. A la fin de votre récit, regardez rapidement votre portable qui vient de vibrer (programmez une alarme !) sous le regard ébahi de vos amis d’un soir et quittez-les en soupirant « "pff, excusez-moi, mais il faut que j’y aille" ». Effet garanti.

Suivez mon regard

La vie d’Anjelica Huston est de celles qui s’étalent sur la couverture des magazines mais dont on sait également qu’elles ne sont pas de tout repos. Fille de John Huston ("Le Faucon Maltais", "Key Largo", "African Queen"), mannequin dans le "Swinging London", compagne de Jack Nicholson, de Ryan O’Neal, actrice chez Coppola, Stephen Frears, Wes Anderson... la vie d’Anjelica Huston est aussi faite de relations tumultueuses, violentes. Suivez mon regard est aussi un portrait de ce nouvel Hollywood des années 70 vu des coulisses, en un temps où le cinéma rimait encore avec aventure.

  Livre doc
Suivez mon regard
Auteur: Huston, Anjelica (1951-....)
Edition: Editions de l'Olivier

Nova Tunes 3.1

Depuis sa création en 1981, Radio Nova est un laboratoire d’où ont émergé nouvelles tendances musicales, programmes improbables et nouveaux talents (qui souvent étaient récupérés par Canal+ qui leur donnait l’opportunité de passer à la vitesse supérieure). La world music ? Radio Nova. Le rap ? Radio Nova. Jamel Debbouze ? Radio Nova. La liste est longue. Normal donc que régulièrement la radio envoie une carte postale sonore du meilleur effet, sorte de séance de rattrapage pour découvrir des morceaux souvent passés sous les radars.

Born to be Wild

Avouons-le, l’image du motard sur une route déserte ensoleillée, lunettes visées sur le nez et cheveux au vent, reste aujourd’hui encore, un symbole de liberté absolue. Dennis Hopper était non seulement celui qui chevauchait cette moto mais aussi un des acteurs marquants de cette époque où toutes les expériences semblaient possibles. Pour ne rien oublier, on peut dire que Dennis Hopper, acteur époustouflant dans tous ses films, fut, dans la vraie vie, tous les personnages qu’il tint au cinéma : voyou aux côtés de son pote James Dean, photographe comme chez Coppola, amateur de peinture et de pop art comme chez Julian Schnabel.

Restez au frais

Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la campagne, allez… au cinéma voir "Victoria". Ou à défaut, enfermez-vous, branchez la clim’ pour danser sur les titres que vous avez loupés sur Nova ou pour enchaîner les épisodes de "Halt & Catch Fire". Après ça, il sera l’heure de l’apéro.

Nova Tunes 3.1

Depuis sa création en 1981, Radio Nova est un laboratoire d’où ont émergé nouvelles tendances musicales, programmes improbables et nouveaux talents (qui souvent étaient récupérés par Canal+ qui leur donnait l’opportunité de passer à la vitesse supérieure). La world music ? Radio Nova. Le rap ? Radio Nova. Jamel Debbouze ? Radio Nova. La liste est longue. Normal donc que régulièrement la radio envoie une carte postale sonore du meilleur effet, sorte de séance de rattrapage pour découvrir des morceaux souvent passés sous les radars.

Victoria

A Berlin, une jeune Espagnole rencontre quatre garçons dans un club qui l’invitent à les suivre sans rien lui dire de plus. Il est alors 5h41. L’histoire se termine un peu plus de deux heures plus tard à 7h55. Entre-temps, "Victoria" (Ours d’Argent de la meilleure contribution artistique au Festival de Berlin en février dernier) nous entraîne dans une histoire de braquage et une plongée en temps réel (le film est tourné en un seul plan-séquence) dans un Berlin nocturne dont on sort hors d’haleine. Heureusement, dehors il fait soleil.

Halt & Catch Fire

Les séries ont ça de fantastique, qu’en développant histoires et personnages dans le temps, et pour autant que le talent des scénaristes soit au rendez-vous, elles nous plongent dans des univers loin de nos centres d’intérêt habituels. "Halt & Catch Fire", c’est une plongée dans le monde des premiers développeurs informatiques à l’époque où Steve Jobs et Bill Gates étaient voisins de garage. Rêves de grandeur, ego démesurés, mémoire cache, processeurs souffreteux... et la révolution Internet qui pointe son nez. Au fait, vous avez du réseau ?

Vu de loin

Il arrive parfois que des romans, sans le vouloir, compose un paysage commun. Le personnage de Philip Bowman du roman de James Salter, soldat puis éditeur, est comme le chaînon manquant entre deux époques : celle du Los Angeles paranoïaque des années 40 de James Ellroy et celle, très rock’n’roll des années 60 et 70 à Londres puis à Hollywood, racontée par Anjelica Huston. Trois regards complémentaires sur l’Amérique de l’après-guerre.

Et rien d’autre

L’œuvre de James Salter tient en neuf ouvrages : six romans, deux recueils de nouvelles, un ouvrage de mémoires. Entre ses deux derniers romans, trente-cinq années se sont écoulées… Pourtant, James Salter est salué comme l'un des plus importants écrivains de sa génération. Cet ancien pilote d’avion de chasse écrit sur la fragilité des choses, comme pour prouver que les certitudes ne sont pas de ce monde. "Et rien d’autre", raconte quarante ans de la vie d’un homme, Philip Bowman, la fin de la guerre du Pacifique, sa carrière dans l’édition, ses succès, ses échecs qui sont aussi ceux d’une génération. James Salter s’est éteint le 19 juin dernier à l’âge de 90 ans.

  Livre Fiction
Et rien d'autre
Auteur: Salter, James (1925-2015)
Edition: Ed. de l'Olivier
Collection: Littérature étrangère

Suivez mon regard

La vie d’Anjelica Huston est de celles qui s’étalent sur la couverture des magazines mais dont on sait également qu’elles ne sont pas de tout repos. Fille de John Huston ("Le Faucon Maltais", "Key Largo", "African Queen"), mannequin dans le "Swinging London", compagne de Jack Nicholson, de Ryan O’Neal, actrice chez Coppola, Stephen Frears, Wes Anderson... la vie d’Anjelica Huston est aussi faite de relations tumultueuses, violentes. Suivez mon regard est aussi un portrait de ce nouvel Hollywood des années 70 vu des coulisses, en un temps où le cinéma rimait encore avec aventure.

  Livre doc
Suivez mon regard
Auteur: Huston, Anjelica (1951-....)
Edition: Editions de l'Olivier

Perfidia

James Ellroy est un écrivain obsessionnel dont l’ambition est d’écrire l’histoire de sa ville : Los Angeles, de 1941 et les débuts de la guerre contre le Japon au scandale du Watergate en 1974. « "Mon lieu de naissance a fait de moi ce que je suis" ». "Perfidia", qui commence avec le bombardement de Pearl Harbour, est un roman sur la peur, la paranoïa, une descente au cœur du « mal » qui va se propager dans toutes les couches de la société, qui ronge tous les personnages du roman. 800 pages pour une immersion glaçante où l’on croise Dudley Smith et Betty Short que l’on retrouvera dans le "Dahlia noir".

  Livre Fiction
Perfidia
Auteur: Ellroy, James (1948-....)
Edition: Editions Payot & Rivages
Collection: Rivages-thriller
logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60