Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Fantasy

4 thèmes | 12 oeuvres
Le lancement de la huitième saison de "Game of Thrones" est une bonne occasion pour revenir sur la "fantasy" (ou "heroic fantasy" ou encore "high fantasy"), un genre, littéraire à la base,  regroupant des récits d’aventures fantastiques qui empruntent beaucoup aux mythologies moyenâgeuses et se déroulent dans des mondes imaginaires peuplés de dragons, elfes et autres magiciens. Heureusement, summer is coming !

Gros bras

Les histoires « fantaisistes » ne sont de tout repos. Mieux vaut être en forme (s) pour affronter les dragons et autres créatures aux pouvoirs magiques.

Conan le Barbare

Scénariste hors catégorie ("L’Inspecteur Harry, Jeremiah Johnson, Apocalypse" "Now," "Rome"…), John Milius, fasciné par les armes, le zen, la guerre et Mao… est appelé au début des années quatre-vingt pour reprendre le scénario et diriger le film "Conan le Barbare" initialement confié à Oliver Stone. John Milius fera de cette histoire simpliste - un enfant veut venger ses parents-, un succès mondial.  Arnold Schwarzenegger avec sa plastique de Musclor incarne à la perfection le personnage de Conan créé par Robert E. Howard en 1932. Le dessinateur Frazetta l’avait rêvé, Milius l’a fait.

Excalibur

Excalibur est le nom de l’épée du roi Arthur. Sa légende et celle de Merlin l’Enchanteur sont au cœur d’un nombre considérable d’histoires d’heroic fantasy. Le film de John Boorman en est une adaptation assez fidèle. Avant cela, Boorman, influencé également par Wagner, avait travaillé, dès 1969, sur une version du "Seigneur des anneaux".  Un anneau pour une épée.

Frank Frazetta

Frank Frazetta est à la "fantasy" ce que Philippe Druillet est à la science-fiction. Un maître, une référence, une épée. Après des débuts chez DC Comics, Frazetta s’est lancé dans une carrière d’illustrateur pour divers magazines américains, de producteurs de cinéma... Son personnage de Death Dealer, que l’on croirait moulé sur Arnold Schwarzenegger, le rendra célèbre à travers le monde, au point que Kirk Hammett, le guitariste de Metallica achètera un million de dollars la toile originale.

Histoire et légendes

Dès le Moyen-Âge, les romans de chevalerie et la chanson de geste s’inspiraient de vieux contes et légendes pour donner corps à de folles sagas autour de la quête du Graal. Guerres sanglantes, magie noire et sorcellerie : le merveilleux et le fantastique sortis de la nuit des temps ont toujours fasciné les écrivains, de Chrétien de Troyes à J.R.R. Tolkien, en passant par l’immense Flaubert. 

Romans de la Table Ronde

On sait peu de chose sur Chrétien de Troyes, si ce n’est qu’il vécut au XIIe siècle, sans doute entre 1130 et 1180. Son œuvre, en revanche, a marqué  profondément la littérature. Inspirés de légendes bretonnes et celtes, les cinq romans chevaleresques de la Table Ronde - où l’on retrouve Lancelot, Perceval ou le roi Arthur dans sa quête du Graal -, constituent une source intarissable pour tout amateur de fantasy qui se respecte.

Henry VI

"« Sa série de pièces sur la Guerre des Deux-Roses m’a autant fasciné et influencé que le conflit en lui-même. Richard II, Henry IV et Henry V, Henri VI et Richard III constituent une véritable saga sur cette période »", confiait J.R.R. à Télérama. Le metteur en scène Thomas Joly créa la sensation en 2014 en montant trois pièces de Shakespeare dans un même spectacle. 15 actes, 200 personnages, près de 10 000 vers. 18 heures de représentation entrecoupées de 7 entractes nous embarquent dans une épopée tout aussi comique que poétique et tragique. Un enchaînement de tableaux flamboyants. Une mise en scène passionnante, audacieuse et généreuse. Du grand théâtre populaire à retrouver en DVD comme on plonge dans une série.

L’Or du Rhin

Directement inspiré des mythologies germaniques, nordiques et même grecques, "L’Anneau du Nibelung," de Richard Wagner, est un incontournable pour tout amateur de fantasy mélomane. La proximité avec "Le Seigneur des anneaux" de J.R.R. Tolkien est évidente, bien que celui-ci l’ait rejetée en déclarant : "« Ces deux anneaux sont ronds, et c’est là leur seule ressemblance »", ce qui fait bien sourire les amateurs des deux œuvres. La version de "L’Or du Rhin" (le prologue de la tétralogie) dont nous parlons ici a été donnée en 2003 à Stuttgart. Montez le son !

La guerre !

L’univers de la "fantasy" est un monde en guerre. Mercenaires bodybuildés, barbares assoiffés de sang, forgerons de l’apocalypse, guerriers ivres de rage, tyrans aveuglés par la vengeance : il ne fait pas toujours bon vivre sous le soleil de la "fantasy".

Game Of Thrones

Les fans vont enfin savoir qui va arracher (dans GOT, rien ne s’obtient jamais par la simple négociation !) le droit de monter sur le fameux trône, objet de toutes les convoitises, mais dont rien ne nous dit s’il est confortable... Si les six premières saisons de la série s’appuyaient sur les romans de J.R.R. Martin, les deux derniers chapitres reposent sur des  histoires originales. Alors, une petite idée ?

Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées

En 1937, J.R.R. Tolkien, honorable professeur à l’université d’Oxford, écrit "Le Hobbit" pour distraire ses enfants. Mais rapidement la quête de ces vaillants nains menés par Bilbo et le magicien Gandalf pour libérer leur territoire des griffes du Mal, devient un incontournable du roman de fantasy. Après avoir mis en scène "Le Seigneur des anneaux, "(paru en 1954, dix-sept ans après "Le Hobbit"), le réalisateur Peter Jackson est revenu aux origines de l’univers de la Terre du Milieu avec la trilogie des" Hobbit".

World Of Warcraft : Warlords of Draenor

Si l’univers de la fantasy a largement influencé le cinéma et la littérature, il a aussi fasciné les créateurs de jeux vidéo. Le très célèbre "World of Warcraft", le plus populaire des MMORPG (en français : Jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs), qui regroupe près de dix millions de joueurs à travers le monde, en reprend tous les codes, les images et le lexique. Désormais les combattants de WOW ont une nouvelle quête : la 5G.

Mais aussi...

La "fantasy" c’est un peu une auberge espagnole dans laquelle on trouve des mondes imaginaires, de la magie, des mythologies, des batailles pour le pouvoir ou contre les forces du Mal. Pas de limite, sus à l’assaillant !

Avengers

Pour J.R.R. Martin, Stan Lee, le père des Avengers, a révolutionné l’art de la narration dans la BD en inscrivant ses personnages dans un temps long, sur plusieurs épisodes, ce qui permettait à la fois de développer leurs caractères et de donner plus de profondeur aux histoires. Une leçon que J.R.R. Martin a retenu quand l’hiver a pointé son nez.

Les Rois maudits

Prix Goncourt en 1948 avec "Les Grandes Familles", co-auteur du "Chant des Partisans "avec son oncle Joseph Kessel, académicien, Maurice Druon est l’auteur des "Rois maudits", sept romans qui vont être adaptés une première fois pour la télévision en 1972, et qui sont pour J.R.R. Martin une référence absolue. "« Il y a tout dans "Les Rois maudits". Rois de fer et reines étranglées, batailles et trahisons, mensonges et luxures, rivalités entre familles, la malédiction des Templiers, bébés échangés à la naissance, péchés, épées, la ruine d'une grande dynastie... le tout (enfin, presque tout) issu de l'Histoire. Et croyez-moi, les Starks et les Lannisters n'ont rien à envier aux Capétiens et aux Plantagenêts »". JRR Martin

Salammbô

Après la sortie de "Madame Bovary", Flaubert change complètement de monde et se projette trois siècles avant Jésus-Christ dans un Orient violent et coloré. Décors fastueux (Carthage assiégée par les Barbares), combats épiques et sanglants, ruses et trahisons sous le regard des dieux : le roman "Salammbô", écrit en 1862, préfigure toutes les flamboyances de l’heroic fantasy. Le dessinateur Philippe Druillet adaptera le roman de Flaubert en trois albums tout aussi flamboyants.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60