Connexion

logomamediateque2

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Céline Minard

3 thèmes | 12 oeuvres
Céline Minard est l’une des voix les plus singulières de la littérature française de ces dix dernières années. Depuis la publication de "R., Comp'Act "en 2004, elle construit un univers romanesque qui doit autant à la littérature de genre qu’à la philosophie et à la poésie. Après "Faillir être flingué" (Prix Inter 2013), elle publie "Le Grand jeu "(Rivages). Elle a accepté notre invitation pour faire ce parcours.

Détachement

 

Prendre le risque de couper la corde, c’est parfois la seule façon d’éloigner le danger. Paradoxal mais libérateur.

La Mort suspendue

Jusqu’où l’entêtement peut-il porter le corps ? Quand faut-il couper la corde ? Comment sort-on d’une crevasse de plusieurs dizaines de mètres avec une jambe et des côtes cassées ? Comment s’orienter vers la vie, passé le cap de l’épuisement, passé celui d’après qui n’a plus de nom ? Quels mots accompagnent le secours ? "La Mort suspendue" est un film sidérant sur la puissance de l’esprit, de l’hallucination et de l’absolue ténacité. C’est un livre aussi. C’est surtout, au pied du Siula Grande, un moment de vie acharnée.

I believe I can fly

"Comment prendre un grand bol d’air ? En suivant ces Français volants (fous, secs comme des coucous) sur toutes leurs bases de jump : les montagnes, les falaises, les ballons, les buildings. Et sur tous leurs fils, à quatre mille en plein gaz, et en solo intégral. S’il vous plaît. C’est classe, ça fait respirer, ça fait froid dans le dos, ça fait rêver. Retrouvez l'intégralité de leurs vidéos ici."

Le Mont Analogue

Co-fondateur de la revue de poésie "Le Grand Jeu", René Daumal était un alpiniste confirmé. Dans ce texte, il envoie un équipage de dix personnes à la recherche du Mont Analogue, une hypothèse enfermée dans une coque d’espace courbe. Ils vont le trouver. Ils vont l’aborder. Ils l’escaladent encore. "« Le dernier pas dépend du premier »."

Pensées pour moi-même

Cahier d’exercices d’un empereur philosophe, les "Pensées" sont des piqûres de rappel. Marc-Aurèle n’écrit pas pour la gloire mais pour lui-même, pour réactiver les dogmes stoïciens dans des formules brèves et frappantes qui le remettent dans le chemin de la sagesse, du bien moral, de la patience envers les hommes. Un manuel de savoir-vivre, un vrai.

Exercice

Qu’il soit physique ou poétique, l’exercice est une promesse. Plus qu’une perspective de progrès, c’est un guide, parfois absurde, dans un monde qui ne l’est pas moins.

Rouleau de la bataille des pets

Pour gagner une bataille de pets, il faut faire cuire des patates douces, il faut les manger, et il faut s’organiser. A l’époque Edo au Japon, on savait très bien faire ça, en bataille rangée, et un tant soit peu dérangée. De la bonne manière de régler les conflits. Pour en savoir plus cliquez ici.

Carlotta Ikeda : Danse Butô et au-delà

Grande figure de la danse butô, Carlotta Ikeda pouvait passer en un instant du minéral, au végétal, de l’animal à l’humain, de l’homme à la femme, de la vie d’une araignée à la mort d’une pierre. C’était saisissant, très intense, et très inquiétant.

Anthologie de la poésie chinoise

Plonger dans les flots, se cacher dans les herbes, voir le soleil mourir, la montagne bouger, la mort et la vie advenir, l’absence de l’ermite dans la cabane, le départ des amis, la nudité de l’être aimé. De minuscules événements. Quatre cents ans de poésie chinoise, art populaire et souverain, mille deux cents pages de pensées mêlées aux sensations : "« une cruche de vin parmi les fleurs »."

Le Grand jeu

"Le Grand Jeu", est un conte philosophique à l’écriture sans artifice, presque minérale. La narratrice y parle de la solitude et du corps dont il faut retrouver la parfaite maîtrise pour comprendre la place qui est la nôtre dans ce monde. Comme si un trop plein de connexions finissaient par nous embrouiller l’esprit et qu’il fallait faire retraite pour se retrouver. On retrouve dans "Le Grand jeu", des thèmes qui sont chers à Céline Minard : la solitude et les hallucinations vues dans "Le Dernier Monde", ou ces personnages étranges, sorte de moines bouddhistes sans âge qui semblent échappés d’un temple du fin fond de l’Himalaya ("Bastard Battle", "Faillir être flingué"). Un des romans importants de cette rentrée littéraire.

  Livre Fiction
Le grand jeu
Auteur: Minard, Céline (1969-....)
Edition: Rivages
Collection: Collection dirigée par Emilie Colombani

Exploration

Il n’y a pas de petits espaces, il suffit de savoir les arpenter.

"« On se cherche des retraites à la campagne, sur les plages, dans les montagnes. Et toi-même, tu as coutume de désirer ardemment ces lieux d’isolement. Mais tout cela est de la plus vulgaire opinion, puisque tu peux, à l’heure que tu veux, te retirer en toi-même. »" Marc-Aurèle, "Pensées"

Le Mont Analogue

Co-fondateur de la revue de poésie "Le Grand Jeu", René Daumal était un alpiniste confirmé. Dans ce texte, il envoie un équipage de dix personnes à la recherche du Mont Analogue, une hypothèse enfermée dans une coque d’espace courbe. Ils vont le trouver. Ils vont l’aborder. Ils l’escaladent encore. "« Le dernier pas dépend du premier »."

Notes de ma cabane de moine

Quand un Japonais du XIIIe siècle en a assez de voir les villes brûler, la misère partout, les séismes se succéder, il s’en va dans la montagne et se construit une hutte de seize mètres carrés. Avec une petite terrasse. Il met quatre boîtes de cuir remplies de livres de poésie sur une étagère, une cithare et un biwa contre le mur, et il regarde, et il écoute.

Le Mur invisible

Coincée dans une vallée autrichienne par une bulle transparente impénétrable, une femme se retrouve seule avec un chien, une vache, un chat et quelques chevreuils. En dehors de la bulle, les gens sont morts, raides, des épouvantails. Chez elle, les vents et les météores passent, le temps aussi, elle s’adapte. Le chat meurt, la vache met bas, le chien la suit et la précède en tous lieux, elle chasse pour lui, elle fauche pour la vache, elle traie. On dirait la vie d’une paysanne, simple, réglée par les bêtes et les soins. Mais c’est la dernière et ça change tout. Ou pas.

Wittgenstein et les limites du langage

Quand Pierre Hadot, le grand historien de la philosophie antique, lit Wittgenstein en 1953, il découvre une énigme fascinante : un logicien qui parle du mystique. Ou plutôt qui n’en parle pas. Ce petit livre, dense comme un noyau, donne une idée des dimensions de ce domaine « "où le langage, par son inexactitude même, montre ce qu’il ne peut exprimer" ». Wittgenstein était Grec, Hadot le prouve en cent vingt pages.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60