Connexion

Médiathèque départementale des Deux-Sèvres

Marcus, retour vers le futur

4 thèmes | 12 oeuvres
Marcus, c’est la star de la chaîne Game One et l’animateur préféré des petits et des grands qui partagent une même passion pour le jeu vidéo et la culture geek, bien plus riche que ne le pense en général le commun des mortels. « "Dans la rue on m’arrête une fois par semaine, mais sur un salon, j’ai l’impression d’être Madonna !" » Le Festival Yeah ! a eu la bonne idée d’invité Arcade Maniac©, une salle d’arcade itinérante constituée de bornes d’arcade vintage rénovées. C’était l’occasion idéale pour inviter Marcus à faire son parcours dans la culture geek.

C’était mieux demain

Le jeu vidéo est un univers qui regarde obstinément vers le futur tout en gardant un œil dans le rétro. C’est aussi un univers très autoréférencé, qui recycle beaucoup son passé, ses grandes sagas, ses personnages mythiques. On attend donc le développement de la réalité virtuelle tout en rejouant aux premières versions de "Donkey Kong". Deux pas en avant, un pas en arrière.

The Arcade Company

C’est une façon de revenir aux jeux de notre jeunesse, ceux qu’on trouvait dans les salles d’arcade, ces endroits où, avant l’avènement des consoles de salon et des ordinateurs perso, se retrouvaient tous les fans de jeux vidéo. Dans les années 80, 90, les plus beaux jeux au monde se trouvaient dans les salles d’arcade. Ce fabricant a d’abord démonté et remonté des vraies bornes, puis il en a miniaturisé les composants pour proposer des bornes deux fois moins encombrantes. Elles sont superbes, on peut choisir son design, l’univers de son jeu préféré… Et en plus, tout est fait à la main par un artisan !

R-Cade : Flipper virtuel (prix au concours Lépine)

R-Cade fabrique aussi des bornes d’arcade, mais cette société a réussi à fabriquer des flippers avec des ordinateurs (un écran à l’horizontal, un à la vertical) mais qui reproduisent exactement les sensations des machines qu’on trouvait dans les cafés. Il y a même un tilt et un monnayeur ! D’accord, c’est cher. Mais quand on aime...

Console Retro 5

Contrairement à ce qui existe, cette console n’est pas trop chère. Tu peux brancher une dizaine de cartouches de formats différents et même brancher les manettes des consoles d’origine. Ça te permet de jouer à tes vieux jeux sur une télé moderne. C’est une bonne option pour rejouer aux jeux d’époque.

Playstation 4 VR

Le futur du jeu vidéo, c’est la réalité virtuelle. C’est la même révolution que quand le jeu est passé de la 2D à la 3D et qu’on a pu regarder partout, au-dessus, dessous, derrière, partout. Aujourd’hui, quand tu joues, tu es face à un écran plus ou moins grand mais quand tu tournes la tête, tu voies la vaisselle sale dans l’évier ! Avec la réalité virtuelle, tu es plongé DANS le jeu. Tu es immergé et ton cerveau achète tout de suite l’idée de cette immersion. Le système de Sony n’est pas le meilleur mais c’est le plus abordable et Sony sait ouvrir les portes et démocratiser la technologie. Tout ça va exploser.

Culture Geek

Le point commun des geeks, ce sont les cultures de l’imaginaire. Les grandes sagas, les aventuriers à la India Jones ou Luke Skywalker. Malheureusement on ne parle des geeks ou du jeu vidéo que pour parler de fric ou de violence. Quand "GTA" sort, personne ne parle du jeu en lui même. On va tartiner sur le fait que le jeu va se vendre à plusieurs millions d’exemplaires en quelques jours, mais rien sur l’univers. Que du sensationnel.

Gastronogeek

"La grande force de ce livre c’est que les auteurs ne vont pas à la facilité en se contentant de jouer uniquement sur le visuel des plats. Ils ont travaillé avec des chefs étoilés pour mettre au point de vraies recettes inspirées de l’univers des films ou du jeu vidéo. Par exemple, pour Yoda, ils ont inventé une soupe à base de racines. Ils expliquent comment trouver les ingrédients. Ce ne sont pas des recettes de rigolos. Ça tire les gens vers le haut. Et c’est délicieux ! Thibaud a aussi sorti, sur le même principe, un livre sur les soupes et les cocktails."

Geek-Art : Une Anthologie

"Les deux tomes de Geek-Art regroupent tous les univers de référence des geeks ; les mangas, Marvel, Harry Potter, la SF, les personnages de jeux vidéo... Le point commun des geeks ce sont les cultures de l’imaginaire. Ces livres regroupent donc des images créées par des artistes qui utilisent des techniques très variées et nous offrent des visions totalement différentes. Il y a vraiment tous les styles graphiques. Chaque page que tu tournes ouvre sur un univers surprenant. C’est splendide."

Il était une fois

Je suis un dinosaure des jeux vidéo. Mon premier jeu, c’est "Pong" que mon père m’avait ramené des États-Unis en 1976. Tout de suite ça a été un truc de famille, très convivial. Depuis cette période, je n’ai pas décroché. Avec le jeu vidéo, c’est toute la culture de l’imaginaire dans laquelle j’ai plongé.

Nos jeux vidéo 70-90 et 90-2000

Avec ces livres, j’essaie de retracer ce que les joueurs ont vécu depuis les années 80. Qu’est-ce que chaque jeu a apporté à l’histoire du jeu vidéo, comment il a été reçu, etc. Attention, c’est la vision d’un joueur normal - et plutôt maladroit !- pas celle d’un journaliste. Je reviens sur "Doom" par exemple, qui ressort ces jours-ci. A l’époque, c’était un jeu extrêmement violent, il est même à l’origine de la mise en place de la classification par âge des jeux vidéo. Aujourd’hui, ça ferait plutôt rire. Comme l’histoire du jeu vidéo est longue, j’en ai écrit deux tomes. La suite, dans dix ans ! Lien vidéo

Geek-Art : Une Anthologie

"Les deux tomes de Geek-Art regroupent tous les univers de référence des geeks ; les mangas, Marvel, Harry Potter, la SF, les personnages de jeux vidéo... Le point commun des geeks ce sont les cultures de l’imaginaire. Ces livres regroupent donc des images créées par des artistes qui utilisent des techniques très variées et nous offrent des visions totalement différentes. Il y a vraiment tous les styles graphiques. Chaque page que tu tournes ouvre sur un univers surprenant. C’est splendide."

Star Wars, Le Réveil de la Force

L’univers de George Lucas, c’est la pierre angulaire de la culture de tous les geeks. Lucas est le premier à avoir créé un univers qui a complètement débordé de son cadre d’origine. "Le Réveil de la Force", nous offre quelque chose qu’on avait perdu avec les épisodes 1, 2, et 3 à savoir des personnages attachants qu’on peut aimer. Rey, l’héroïne, on a envie de l’aimer tout de suite. J’ai vu le film sept fois ! Je lui trouve pourtant quelques défauts - le manque d’action et le peu de nouveautés, de nouvelles créatures notamment - mais c’est un univers tellement important dans ma vie que c’était un peu comme rentrer à la maison !

Star Wars
CVS
Star Wars
Auteur: Abrams, Jeffrey (1966-....)
Edition: Video News - Centre Video Distribution (prod.)

La vie en plus vraie

Le point commun de la culture geek, c’est l’aventure. Les fictions qui s’inspirent de la vie quotidienne ne nous intéressent pas beaucoup. On connaît le monde dans lequel on vit, mais on préfère s’immerger dans le désert futuriste.

Mad Max : Fury Road

Le meilleur film des dix dernières années pour un geek. Il s’inscrit parfaitement à la suite des trois premiers. Dans celui-là, on ne se bat plus pour de l’essence mais pour de l’eau et pour avoir sa propre descendance. Je trouve ça très fort symboliquement. Visuellement c’est étourdissant. C’est très lisible aussi, contrairement aux scènes d’action d’un James Bond dont le montage rend tout confus. Là, il y a des poursuites avec trente véhicules et tu es juste scotché sur ton siège de la première à la dernière minute. Et cette idée de génie du véhicule avec le guitariste pendu à ces fils avec son mur d’enceintes !

Mad max
CVS
Mad max
Auteur: Miller, George (1945-.... ; cinéaste australien)
Edition: Esc Conseils & Distribution (prod.)

Uncharted collection + Uncharted 4

C’est un mix des "Aventuriers de l’Arche perdue" et de "Tomb Raider". Le personnage principal est un archéologue, Nathan Drake, qui part à l’aventure et qui est plongé dans des histoires impossibles. Comme ce n’est pas un surhomme, il fait comme il peut pour s’en sortir. Le jeu est magnifique. Tous les quarts d’heure, tu t’arrêtes pour faire des photos avec l’éditeur de photos inclus dans le jeu, un peu comme si tu visitais réellement un site touristique. Nathan Drake, c’est un peu le fils de Lara Croft et d’Indiana Jones.

Rainbow Six Siege

Mon chouchou du moment. C’est un FPS (First Personnal Shooter) mais beaucoup plus subtil qu’un "Call of Duty" où il faut juste défourailler sans vraiment réfléchir. Là, tu as deux équipes de cinq joueurs : une équipe retranchée, et l’autre qui doit rentrer pour la déloger. Ça se joue en trois manches gagnantes et tu changes de côté à chaque manche. Il n’y a pas de scénario, pas de lien avec une actualité quelconque. C’est un jeu de situation, presque un sport. C’est très stratégique, très équilibré, très bien fait. Depuis trois mois, je ne joue qu’à ça.

logo departement

Notre newsletter

MDDS - Médiathèque des Deux-Sèvres

298, Route de Coulonges

79000 Niort

Tél. : 05 49 26 28 20

 

28, rue des Epinettes

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 09 60